Avocat Carpentras : les mineurs et la justice pénale

La Justice pénale des mineurs est un domaine particulier de la défense pénale.

Maître Nathalie GOURIOU intervient dans cette matière de manière régulière et avec passion, le contexte familial, la situation matérielle, morale et affective et éducative étant particulièrement importante à exposer.

Depuis sa prestation de serment en 2003, Maître Nathalie GOURIOU a toujours été membre de la liste de l’avocat de l’enfant et s’est toujours portée volontaire dans le domaine de la défense pénale d’urgence des mineurs délinquants.

Le mineur auteur d'infraction

Participer à la justice pénale des mineurs a pour objectif principal de tenter de protéger l'enfant mineur de lui-même, de son environnement familial et de trouver autant que faire ce peut, les mesures adaptées à un retour vers un comportement social et adapté, hors le spectre de la délinquance.

Le droit pénal des mineurs est régi par l'ordonnance du 2 février 1945 sur l'enfance délinquante qui avait pour objectif premier de privilégier les mesures éducatives sur les mesures répressives.

Cependant, depuis une dizaine d’années, la délinquance des mineurs étant présentée comme s’aggravant, les réformes législatives tendent à les juger, de plus en plus comme des adultes.

Même si les textes législatifs tentent d’aller vers une uniformisation du régime applicable aux délinquants majeurs aux délinquants mineurs (surtout aux mineurs approchant de la majorité), il convient de lutter contre cette vision du problème, la maturité d’un mineur délinquants étant au surplus loin d’être celle d’un enfant normalement inséré dans la société avec des règles de vie convenablement inculquée.

Les chances de réinsertion sont un lutte de chaque instant sur lesquels il convient de travailler et ce même en cas de refus du mineur lui-même, enferré dans un fonctionnement souvent d’auto-destruction.

Contrairement aux idées reçues, un mineur peut parfaitement être déferré, ce qui signifie qu’il peut être présenté devant le juge des enfants, dans des conditions à peu près identiques à celle des comparutions immédiates vécues par les adultes.

A cette occasion, des mesures de placement en foyer ou en centres fermés ou encore des contrôles judiciaires strictement encadrés sont parfaitement envisageables, ce que bon nombre de mineurs ignorent.

Rappelons également qu’un mineur peut parfaitement être incarcéré, contrairement à ce que la majorité de la population pense.

C'est la raison pour laquelle Maître Nathalie GOURIOU s'implique régulièrement dans le domaine de la justice pénale des mineurs afin d'éviter que votre enfant mineur soit traité à l’identique d'un délinquant majeur.

Contact

Consultez également

c